Vous êtes ici

Du nouveau à la fontaine pétrifiante

Afin de préserver les crapauds durant leur migration nuptiale, un crapaudrome provisoire a été installé sur le parking de la fontaine pétrifiante. Ce dispositif léger réalisé avec l’aide de fers à béton, fil de fer, bâche et terre devrait permettre de protéger un grand nombre de crapauds des roues des véhicules en les canalisant et en les amenant à rejoindre un espace sécurisé, un bac poubelle. Ils seront ensuite extrait de l'endroit par des bénévoles du groupe local Ecrins-Embrunais de la LPO qui les déposeront de l'autre côté de la départementale afin qu’ils rejoignent  en toute sécurité leur lieu d’accouplement, les étangs de la Fontaine aux truites.

Installé sur un seul côté de la route départementale, ce crapaudrome, le premier installé dans le département ne dispensera pas les automobilistes à lever le pied, le soir venu, aux abords de la fontaine pétrifiante durant ce temps migratoire qui devrait intervenir très rapidement. Des panneaux informatifs devraient être apposés afin d’expliquer ce dispositif qui a nécessité de fermer une des entrées de ce site touristique.

Ce crapaudrome va aussi permettre de comptabiliser les animaux recueillis afin de voir si la réalisation d’un crapauduc en dur pourra être envisagée sur cette zone.

Cette réalisation souhaitée depuis quelque temps par la LPO a vu le Maire Marcel Cannat y répondre favorablement. Piloté par le conseil départemental et la municipalité, ces travaux qui entre dans le cadre du plan de gestion de la fontaine pétrifiante ont vu les bénévoles du groupe local Ecrins-Embrunais de la LPO prêter main-forte aux agents du département, au premier adjoint Michel Mouront et à l’employé communal de Réotier.

 

    Un crapaudrome installé

    

    

    Un crapaudrome installé

     Un crapaudrome installé